Un transitaire pour s’expatrier en Colombie

Comment se préparer avec méthode avec les conséquences à prévoir. J’ai cherché un transitaire pour s’expatrier en Colombie.

J’ai laissé en suspens ce blog, car il m’est très difficile de taper un texte sans faire de fautes. Je dois me battre avec mon orthographe et les fautes générées par ma dyslexie. Avec l’âge cela s’amplifie, chaque article est un combat.

J’utilise pour la première fois le module de reconnaissance vocale Windows. Il ne marche pas trop mal et cela me permet de gagner du temps. Je dois encore me familiariser avec les fonctions vocales de Word.

Je remercie tous ceux qui passent sur mon Blog et qui me donne le courage de continuer. Et beaucoup d’articles en préparation  sont en réserve.

Un transitaire pour s’expatrier en Colombie

Pour revenir au sujet du jour, je me suis content d’avoir enfin trouvé un transitaire pour transporter des affaires en Colombie.

Pourquoi un transitaire pour s’expatrier en Colombie ?

On ne peux pas entrer directement en contact avec une société de transport, il faut passer par un transitaire International qui est l’organisateur de transport multimodal (avion, bateau) et international.

Il existe une prise en charge des frais de douane pour les personnes qui sont avec un(e) colombien(ne) dans le cadre du retour au pays. Mais il faut faire la demande au Consulat. Car il faudra ce papier pour la douane.

La recherche d’un transitaire pour s’expatrier en Colombie

Il m’a fallu reprendre le problème dès le départ, car le transitaire que j’avais trouvé en Espagne (Expreso 24) s’est avéré peu fiable. C’est mon épouse qui a trouvé sur Facebook des témoignages de personnes mécontentes de leurs services.

Je n’ai pas de jugement contre cette société, car ils ont bien livrés, une amie qui se trouve à Mocoa. Je vous donne son adresse sur Facebook, pour que vous puissiez vous faire votre avis. https://www.facebook.com/Expreso24pueblonuevo/?fref=ts

Comme je vous disais, il m’a fallu rechercher à partir des mots-clés et des annuaires des transitaires, une société à même de faire le transfert sur la Colombie. J’avais déjà fait cette recherche mais je n’étais pas tomber sur les bons interlocuteurs. La société que j’ai trouvée me paraît sérieuse car elle fait partie d’un groupe.

Un transitaire pour s'expatrier en Colombie

Un transitaire pour s’expatrier en Colombie

Cette société s’appelle LGO Sogena Lien . Elle se trouve sur Le Havre et assure toute la logistique. Et c’est un système de porte à porte. Elle récupère vos paquets chez vous et vous livre au port de votre choix Barranquilla où Carthagena. Le port principal  étant Carthagena.

Pour ceux ce que cela intéresse, je pourrais vous communiquer les coordonnées de la personne avec qui j’étais en contact. Je vous laisse son mail Lien

Pour exemple, j’ai fait une demande de cotation (et non pas devis) pour 10 à 12 cartons pour 400 kilos. Ce qui doit représenter environ deux mètres cube.

Pour exemple, j’ai fait une demande de cotation (et non pas devis) pour 10 à 12 cartons pour 400 kilos. Ce qui doit représenter environ deux mètres cube.

Port de déchargement : Cartagena

–          Forfait depuis enlèvement Bordeaux à bord navire Cartagena via Le Havre : 662.50                  euros

           Port de déchargement : Barranquilla  via Cartagena

–          Forfait depuis enlèvement Bordeaux à rendu Barranquilla via Cartagena  via Le                     Havre : 814.50 euros

A ces frais, nous devons rajouter les frais locaux à l’arrivée qui sont payables au départ au Havre:

–          Frais locaux à l’arrivée à Cartagena ou Barranquilla : 396 euros

Total pour Barranquilla :  1 210,50 €

P.S. : A titre indicatif ces prix correspondent à une cotation personnelle pour avoir un ordre d’idée. Ce n’est pas un tarif officiel.

Port de Barranquilla

Port de Barranquilla

Ces cotations comprennent :

–          Frais de transport entre Bordeaux et Le Havre en camion hayon

–          Frais d’empotage + BL + ISPS

–          Intervention de douane export

–          Fret maritime entre Le Havre et Cartagena // Barranquilla

–          Surcharges maritimes

Pour les frais à l’arrivée :

–          Frais de BL + ISPS

–          Frais de dépotage et rechargement

–          Frais annexes

Non inclus :        frais de dédouanement + frais de transport en Colombie

                              Hors droits de douane + TVA

Transit time : Le Havre – Cartagena     : 15 jours

Transit time : Le Havre – Barranquilla : 22 jours

Par contre, nous avons des contraintes imposées :

–          Aucune mention « Free Zone » n’est acceptée sur les BL

–          NIT* Número de Identificación Tributaria pour le formulaire de la DIAN

–          Effets personnels = frais à destination payables au départ

–          Fumigation est obligatoire

* Le NIT est le numéro qui permettra au transporteur local de retirer votre marchandise. Car vous ne pouvez pas accéder sur la zone du port.

Document Dian avec le NIT

Document Dian avec le NIT

J’ai posé la question pour l’assurance car cela ne faisait pas partie de la cotation.

Tous Risques (dommages marchandises) : 0.84%

Risques de guerre étendue                           : 0.068%

Un inventaire détaillé et chiffré sera demandé.

L’assurance se calcule comme suit :

Valeur marchandise :          2000.00 euros

+ 10 %                                     :   200.00 euros

Total :                                      2200.00 euros

Frais + Fret maritime :         814.50 euros On reprend l’information de la cotation.

Total :                                     3014.50 euros

Montant de l’assurance : 3014.50 euro x 0.908% = 27.38 euros + frais de certificat : 3 euros.

Le fait dans le même style il faut un visa avant de partir pour justifier un billet Aller simple au lieu d’un billet Aller-retour. Cette information est valable pour la personne d’origine française bien sûr.

Feedweb for WordPress. v3.1.1
This entry was posted in Articles à la Une, expatriation en Colombie and tagged . Bookmark the permalink.

3 Responses to Un transitaire pour s’expatrier en Colombie

  1. vivian exposito says:

    Bonjour,
    tout d’abord merci d’avoir publié cet article aussi intéressant qu’instructif.
    J’aimerais beaucoup avoir le contact avec qui vous avez été en lien. De plus j’aimerais savoir si le transitaire se charge aussi de petits colis… j’aurai certainement besoin d’importer de manière régulière des colis d’environ 20/30 kg.
    Merci beaucoup de votre réponse

    • Caballero says:

      Merci d’avoir répondu et je vous passe les coordonnées par votre Email. Ce n’est pas un secret d’état mais il vaut mieux que cela reste un peu confidentiel.Pour le paquet de 20/30 kg j’ai peut être une autre solution, sinon la poste envoie jusqu’à 30 kg.
      Salutation cordiales.
      Dominique

  2. Berthe Aubery says:

    J’aimerais vous contacter pour un petit demenagement Paris/Medellin. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *