Petit lexique des expressions colombiennes qui finissent par agacer (1ère partie).

Lorsque l’on trouve un sujet bien fait sur ce petit lexique des expressions qui finissent pas agacer (1ère partie), pourquoi réinventer. Je remercie Charlotte Aristide de Guadeloupe pour ce savoureux texte plein d’humour paru en 2009 sur son blog sur La Colombie.

Les colombiens sont extrêmement polis, et cela frôle parfois le ridicule. Ils ont tout un attirail d’expressions toutes faites, qu’ils ressassent à longueur de journée. Mais qui pense quoi ? Allez savoir. Les colombiens ne disent jamais « non », et rarement ce qu’ils pensent franchement… Mais s’ils ne veulent pas vous rendre service, ou ne sont pas d’accord avec vous. Ils vous laisseront attendre des heures le jour où ils vous ont fixé un rendez-vous. Ou bien vous laisseront parler des heures, relançant la conversation par quelques expressions bien balancées, ou juste un son d’approbation. Dans le champ des expressions colombiennes ultra galvaudées, j’ai recensé les suivantes :

It's Colombia, Not Columbia

It’s Colombia, Not Columbia

« ¿Que màs? » – Ça c’est le « Quoi d’neuf? » local. Ici on ne dit pas « ¿Que tal? ». On répète « ¿Que mas? » à longueur de journée, même si on a déjà croisé la personne trois fois dans la matinée (genre, en salle des profs ‘ chaque interclasse).

¿Comò te fue? Les colombiens sont toujours soucieux de votre bien-être. Cette question (Comment c’est allé?) est souvent suivie d’une longue série de salamalek, quand elle n’est pas juste lancée comme ça, au hasard, sans que son auteur n’écoute même votre réponse. Toutes ces manières pour saluer finissent généralement, quand vous êtes pressé, fatigué, énervé, mal luné, pas attentif… par provoquer des échanges complètement incohérents et inutiles (sans que jamais personne ne s’en aperçoive), du genre : « Salut ! – Bien merci. – Comment c’est allé ? –  Comment  va ? –  Merci. – Bonne journée –  Bonjour. » Le Bonjour à la fin, c’est quand vous traduisez le « Bon après-midi » que vous voulez dire, par « Buenas Tardes«  qui ne sert pas à souhaiter quelque chose au départ, mais à saluer à l’arrivée. Mais personne ne s’en plaint !

…Quoique les Colombiens se moquent peut-être en cachette… mais l’ironie, je m’en rends compte ici, est une exception culturelle française, la faute à Voltaire.

Un très bon site de voyages http://www.voyage-colombie.fr/sur-place/langue/

Un très bon site de voyages http://www.voyage-colombie.fr/sur-place/langue/

Que este bien. / Que te vaya bien. – Littéralement : « Que tu sois bien ! Que tu ailles bien ! » Dans la même veine du souci d’autrui, quand on quitte son prochain, on lui souhaite tout ce qu’il y a de mieux sur la planète, et cela se résume souvent à l’une de ces deux formules, distribuées allègrement… et en fin de semaine, le vendredi, cela devient souvent : « Que descanse bien!«  (Que vous vous reposiez bien), « Que disfrute bien!«  (Que vous en profitiez bien)… et j’en passe et des meilleures. Je n’ai pas hâte de passer le jour de l’an ici : qu’est-ce que ce doit être à la période des voeux ?!! Je vais encore être à court d’idées… Déjà qu’en France je ne savais pas où me foutre quand tous mes collègues m’adressaient verbalement les vœux les plus fantastiques et les plus longs de la Terre quand nous revenions au travail en janvier après les vacances !!!

Fuente : http://vivrelibre.canalblog.com/archives/2007/11/21/6960660.html

Feedweb for WordPress. v3.1.1
This entry was posted in Infos pratiques. News, Infos touristiques and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

2 Responses to Petit lexique des expressions colombiennes qui finissent par agacer (1ère partie).

  1. franck says:

    une corection:
    que este bien/ que TE vaya bien,,,,
    faltan : que dios lo bendiga o gracias a Dios
    et aussi le très utilisé : BUENO «  » » » »

    • Hola,
      Merci Franck, voila pourquoi je en pouvais pas faire ce genre d’articles,mais j’ai trouvé ceux là très bons. Et puis la rubrique commentaires est faite pour cela.
      C’est plus facile lorsque l’on vit là bas et que l’on fait des stages de langues dans les hôpitaux. Comment va ton bras ?
      Concernant les sujets manquants, il reste encore 4 parties à venir.
      Un grand merci à toi en tout cas pour tes lumières.
      Hasta luego.
      Dominique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *