Petit lexique des expressions colombiennes qui agacent vraiment (3ème partie)

Voici la 3ème partie de ce petit lexique des expressions colombiennes qui agacent vraiment. Je tiens encore à remercier Charlotte Aristide qui a fait un très bon travail.

Bla bla

Bla bla

Même les mots les plus courts, sont chargés de sens. Et ils sont si courts, qu’ils sont utilisés parfois comme de véritables ponctuations.

¡Chevere! / ¡Vacano ! – C’est comme « Génial ! Super ! Extra ! Géant ! Méga ! »… Ce sont les exclamations superlatives typiques d’ici. Et alors, quand quelque chose ou quelqu’un est « Super Chevere », alors là, c’est le top du top.  

¡Eso! – Exclamation qui permet d’exprimer que ce qui vient d’être dit est exactement ce qu’on voulait dire, ou du moins qu’on l’approuve fortement. Sorte de « c’est clair ! ». (Et qui ferait une bon slogan pour le célèbre réseau de distribution d’essence… Du genre : « Esso ? Eso ! »)

Listo. – Le cri de fierté du colombien qui a fini ce qu’il devait faire, qui a réglé ou conclu une affaire, et qui veut le faire remarquer à toutela Terre. Il utilise le même cri pour se débarasser de vous quand vous lui tenez la jambe pour lui demander un service ou vous raconter votre week-end… « Listo ! C’est que c’est bon, c’est fini. Ainsi s’achève notre discussion. J’ai autre chose à faire moi… »

… pues… – Paraîtrait-il que l’abus de « pues » est spécifique de la région (on dit alors que c’est « paisa », d’ici, de la montagne, typique de la région du café). Cela veut tout et rien dire à la fois (d’après Word Reference : « car, puisque, donc, eh bien… »). C’est un peu comme une respiration dans l’expression orale colombienne, même quand il ou elle s’exprime en français. Exemple :  » L’auteur utilise la focalisation… pues… la folcalisation interne… parce que, pues… il veut qu’on se sente, pues… proche de son personnage, pues… » Et là, généralement j’arrête le massacre : « Oui, oui, c’est ça, très bien, pues. »

La suite au prochain numéro (et oui… y’en a encore !)

Voili, voilou.

Voici en core quelques florilèges des expressions que l’on entend souvent. Car la pratique du « Mamar Gallo » est très en vogue en Colombie. Il sert à se moquer de celui qui est un peu fanfaron. Je cherchais souvent comment expliquer à mon épouse la « taquiner ».Mais encore une fois, lorsque l’on touche l’orgueil colombien, cela ne passe pas toujours bien. La notion de taquiner n’est pas une pratique courante dans un couple.

Rico – Que Rico : quelque chose de très bien ou très bon est « rico » (riche). Exemple: la comida es muy rica, la fiesta es muy rica, la mujer es muy rica, etc. (la nourriture est très bonne, la fête est très bien, la femme est très jolie, etc.).

« está mamando gallo » /Mamar gallo/ tomando el pelo : « envoyé le coq » / « prendre les cheveux » de manière littérale, ce sont des expressions assez marrantes qui signifient « rigoler », « taquiner ».

En fait, c’est une expression qui est utilisé en Colombie oui, mais aussi un grand nombre de pays des Caraïbes. Et qui ne signifie pas exactement « plaisanter ». Il est de bon sens à l’utilisation de « se moquer de quelqu’un »,  » à taquiner quelqu’un »

Mais à l’origine signifie quelque chose comme « no hacer lo que uno debería » comme, par exemple, quand un politicien plutôt que faire face à une crise juste se limite juste à prendre des mesures superficielles. Mais cela peut servir vulgairement à définir un acte sexuel.

Dale: « ok (c’est parti) ». Pour confirmer une réponse d’un ton enjoué.

Si vous souhaitez plus d’informations pour les puristes de la langue colombienne. Il existe un dictionnaire « 

DICCIONARIO COMENTADO DEL ESPAÑOL ACTUAL EN COLOMBIA

DICCIONARIO COMENTADO DEL ESPAÑOL ACTUAL EN COLOMBIA

DICCIONARIO COMENTADO DEL ESPAÑOL ACTUAL EN COLOMBIA 3o edicion

 Par Ramiro Montoya

Vous pourrez avoir un extrait sur ce lien. Vous pouvez aussi l’acquérir chez books Google en version numérique pour une somme de 6,10 € ou pour 23$ chez Amazon en version papier.

 

This entry was posted in Infos pratiques. News, Infos touristiques and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *