Un exemple concret pour montrer comment utiliser Google Flights

Comme on dit un bon exemple vaut mieux que de grands discours. Nous allons traiter un exemple concret pour montrer comment utiliser Google Flights. La prise en main est plus facile que son grand frère ITA Software mais pour une personne qui un bon prix simplement, c’est déjà correct

Montrer comment utiliser Google Flights

Il suffit de taper le lien ou comme les petits malins cliquez sur ce lien https://www.google.fr/flights/.

Google flights

Ecran de démarrage Google Flights

On arrive sur un masque minimaliste, mais facile à comprendre pour le nul de base, dont je fais parfois partie. De plus, comme il connait tout de ma vie, il sait que je suis à Bordeaux, donc il me met par défaut Bordeaux comme aéroport de départ.Mais je peux changer bien sûr. Vous allez sur + au bout de la ligne et vous pouvez choisir d’autres aéroports voisins. Il est aussi en Aller-Retour. Il est aussi en économique et 1 Adulte. Vous pouvez changer ces paramètres. 

Je vais forcer le prix à moins de 1 750€ mais je compte bien payer moins et activer le petit histogramme que j’ai encadré ou il est marqué Prix les plus bas (si on passe dessus)

Google flights

la recherche de vol

Pour mon exemple je vais chercher un vol qui part après les fêtes. Mais si je laisse le logiciel faire une fois que j’aurai fixé la destination, il va me donner les prix de départs. Et si j’active Prix les plus bas et je cherche le moins cher car il me propose par défaut un vol à 1 085€ et 30h50 de vol.

Google flights

le premier prix donné par rapport à mon choix

Pour filtrer les vols il y a plusieurs solutions comme allons le voir en  dessous. En choisissant les dates du vol en  Aller et retour, on voit apparaître les prix sous la date. Par exemple, mon prix est moins cher le 21 janvier, mais je ne connais pas  le temps de vol.

Google flights

Tableau des prix par date

Dans le tableau ci-dessous obtenu en cliquant sur Développer le graphique. Vous pouvez aussi visualiser le prix par jour de départ et d’arrivée. la valeur basse se met à 783 €.

Google flights

Développer le graphique

Si reviens un jour en arrière, qui était mon idée de départ le vol grimpe de prix et le délai de voyage aussi. Je passe à 1 085€ et la durée de vol est de 30h 50. Cela veut dire une nuit à Madrid en plus. 

Google flights

Retour un jour en arrière

 En tâtonnant un peu on obtient le bon prix et la bonne durée de vol. On doit pouvoir régler la durée de vol par Plus, mais je n ‘y suis par arrivé du premier coup. Cela réduit les dépenses et la fatigue. On a encore une information intéressante en regardant les informations sur les frais de bagages supplémentaires. C’est-à-dire une seule valise pour Iberia et 80 € de frais pour une valise supplémentaire en le signalant à la réservation. 

Google flights

informations sur les frais de bagages

On a trouvé le bon vol au bon prix, mais il reste encore à finaliser sa transaction et j’ai trouvé la solution en regardant en bas Vous trouverez une ligne qui vous dit Essayez cette recherche sur ebookers – Expedia – Go Vooyages – Bravofly – Vol 24.fr. Il vous suffit de valider et vous aurez la liaison avec ses compagnies et pourrez ainsi finaliser votre vol.

Si le prix est correct bien sur et la durée identique. Méfiez vous car certains joignent mal comme Ebookers (je crois problème de date à corriger) et Go Voyages qui ne comprend pas le transfert alors que tout parait bien. Mais cela a marché avec 4 moteurs de recherches.

Google flights8

 

Les résultats du test en grandeur nature.

Si vous allez en bas de l’écran vous trouverez une option intéressante car ce module donne des prix mais ne permet pas de réserver.

Voici le résultat de ma recherche pour Ebookers qui annoncent un prix de 787,65 €. Mais vous cumulez sur un compte 7,88€.

Google flights

Résultats avec Ebookers

Et après le résultat pour Expédia qui annonce les bons vols et le bon prix 782,65 €. le moins cher de 35 cts. Champagne !!

Google flights

Résultats avec Expedia

Et pour suivre Bravofly qui a aussi le même prix 783 € et les mêmes vols sauf le vol final Bogota Barranquilla ??

Google flights

Résultats avec Bravofly

Et le petit dernier Vol24.fr qui a un prix légèrement inférieur, 782,73 € et une info intéressante il signale le nombre de places encore disponible sur ce vol. Et nous sommes à 4 mois avant la date du vol. Comme quoi il ne faut pas trop tarder. Car à un moment, je ne  trouvais plus ces vols, seulement à un prix supérieur 1 085 €. Ce qui n’est pas le même prix 302 € de plus.

Google flights

Résultats final Vol24.fr

Conclusion

Les résultats ne sont pas mauvais car la liaison se fait bien à quelques petits détails près.

Google flights me parait un bon outil et l’on peut en cherchant un peu améliorer encore le modèle. Il y a des options que j’ai testées mais pas finalisées avec le choix des aéroports et les filtres de prix et de durée de vol. Mais je vous laisse affiner votre recherche, et si ce produit vous plait venez faire des commentaires.

 

Feedweb for WordPress. v3.1.1
This entry was posted in Articles à la Une, Informations voyages and tagged , . Bookmark the permalink.

2 Responses to Un exemple concret pour montrer comment utiliser Google Flights

  1. Stephane says:

    J’aime aussi l’approche graphique du moteur de recherche de vols Google. Mais pour moi, le meilleur moteur reste ITA Software car neutre.
    L’inconvénient de tous ces moteurs, c’est l’absence de la majorité des compagnies low cost. Par exemple, on ne trouve pas Viva Colombia, ou Satena dans les résultats.
    BravoFly, il faut se méfier, ils sortent à la dernière seconde des frais de dossiers énormes, je me suis fait avoir une fois en me rendant compte *une fois avoir payé* que des frais supplémentaires s’ajoutaient. Comme c’était un trajet avec deux vols (donc 4 vols aller-retour), a 35 euros de frais par vol, ce furent 140 euros de frais que je n’avais pas anticipé. Je les considère personnellement comme des arnaqueurs.

    • Caballero says:

      Moi aussi je préfère le moteur de recherche ITA Software mais il est plus complexe et en anglais. Il n’intègre^pas les compagnies low cost qui sont sont peu significatives et pour exemple Viva Colombia ne délivre pas de vols hors de Colombie. Et cela serait complexe pour eux de géré par exemple le transfert d’une compagnie comme Avianca par exemple avec 2 bagages par personne. Cela fait fait plus de six ans que je navigue sur les moteurs pour les vols sur la Colombie.
      L’avantage de Skyscanner est d’être en Français et on peut interroger sur un mois et recevoir des avis de baisse ou d’augmentation de vols. Mais ce sont les mêmes moteurs.
      Merci pour ton commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *