L’orgueil et la souffrance mêlés en Colombie après l’élimination dans le Mondial 2014

Les Colombiens ont bien réagi avec des larmes de souffrance et aussi un sentiment d’orgueil après leur défaite (2-1) contre le Brésil. Celle-ci est synonyme d’élimination au Mondial de football, où leur sélection a disputé le premier quart de finale de son histoire.

L’arbitre a été pris comme bouc émissaire

Déçu  lors du coup de sifflet final de l’arbitre, les supporteurs (aficionados), sont restés scotchés devant les écrans géants disposés dans plusieurs villes. Ils ont acclamés leur équipe nationale en dépit de sa défaite, certains préférant fustiger l’arbitre.

« J’ai l’impression que l’arbitrage a favorisé le Brésil, mais tout de même, nous sommes heureux d’avoir fait l’histoire. Nous avons une sélection pour les Mondiaux à venir, car c’est un groupe très jeune », a voulu retenir Catherin Guevara, une employée de 28 ans, interrogée par l’AFP à Bogota.

Une déception à la hauteur de l’événement

Les derniers moments du match, avec le penalty de James Rodriguez, avait rendu une vague d’espoir. En vain… Comme leur idole, James en larmes à la télévision, beaucoup de Colombiens ont aussi laissé échapper des sanglots, tandis qu’une petite averse effaçaient les couleurs de la Colombie peintes sur leur visage.

La déception a été à l’image de la folle fiesta, dans le pays. Galvanisé par la victoire en huitièmes contre l’Uruguay (2-0) samedi dernier, de plus en plus d’habitants vêtus du maillot jaune de l’équipe, se sont réunis pour voir le match contre le Brésil. Le Président Santos avait même donné la demi-journée comme fête nationale.

James Goleador

James Goleador

La fierté malgré la défaite

Pas question toutefois de perdre sa fierté, à l’image de Juliana Acosta, une étudiante de 24 ans de Bogota, qui ne tarissait pas d’éloges à l’égard de l’équipe.

« La Colombie a bien joué, je n’aime pas spécialement le football, mais ce qu’ils ont fait m’a plu quand même et c’est très important car ils ont réuni le pays », a-t-elle lancé.

Une pluie de messages a aussi accompagné les adieux de la Colombie, à commencer par celui de son président Juan Manuel Santos, qui a assisté à la rencontre à Fortaleza.

« Tous les Colombiens, nous nous sentons très fiers de notre sélection. Ils sont entrés dans l’histoire. Merci pour tant de joie ! », a écrit le chef de l’Etat, dans un message posté sur son compte Twitter.

« Merci » et « Fierté » étaient les mots les plus tweetées sur le site, des anonymes aux vedettes nationales comme la chanteuse Shakira, les musiciens Juanes et Carlos Vives, ou encore la star du ballon rond Radamel Falcao, absent de la compétition pour blessure.

Tweet Falcao

fiesta de la seleccion en Bogotá

fiesta de la seleccion en Bogotá

La loi sèche (La ley seca)

Une grande partie des Colombiens n’ont pas pu noyer leurs peines ou leurs joies dans l’alcool, dont la consommation avait été interdite, pour raisons de sécurité, dans la capitale et d’autres villes, au grand dam des tenanciers de bars et restaurants.

Les autorités ont ainsi reconduit ce que l’on appelle « la loi sèche« , afin d’éviter des débordements d’après-match. Un dispositif en vigueur depuis le premier match de la Colombie. Le 14 Juin, après la victoire sur la Grèce par la Colombie pour ses débuts dans la Coupe du monde, la ville a rapporté neuf morts, 150 accidents et 3000 combats. Mais comme les morts avait « una camisa amarilla » comme plus de la moitié de la population certaines n’ont pas été attribués au  match (Voir article)

Fiesta mundial

Fiesta mundial

Après la victoire en huitième, la police avait enregistré plus de 3200 rixes et 34 personnes blessées dans le pays, dont cinq à Bogota, où la sécurité a été renforcée avec près de 1600 policiers.

Si à Medellin, la seconde ville du pays, l’alcool était autorisé, d’autres villes avaient adopté un dispositif encore plus sévère: certaines ont interdit la circulation à moto ou les caravanes de véhicules, d’autres ont décrété un couvre-feu pour les mineurs après la partie.

This entry was posted in Infos pratiques. News and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *